Pansu

Pansu
Auteur actuellement inactif

 

Informations générales :
- Où la trouver :
Site : http://www.fictionpress.com/u/693701/
- Genre : Romance, réaliste, humoristique, fantastique.
- Âge requis pour la lecture : 14, sauf pour Prédateur (16).
- Illustrations : Réalisées par les lecteurs, mises en ligne sur le profil de l’auteur.
- Publicité : Aucune.
- Mises à jour : Régulières.
- Orthographe : Bonne.
- En un mot, comment qualifieriez-vous vos écrits ?
Féministe, Sadique, Innovant et Romantique.



Les Histoires :
 

- En cours : Renaissance.
- Terminées : Prédateur, Pourquoi pas ?, Pulsion, Pas touche.

En savoir un peu plus sur vous :

 

- Depuis combien de temps écrivez-vous ?
J’aime écrire depuis longtemps, mais ce n’est que depuis 2007 que je suis réellement et continuellement en train de rêvasser sur la suite à donner à mes histoires. Je suis le genre de personne à s’impliquer entièrement dans ses histoires, à refuser la facilité sous prétexte d’aller plus vite, et surtout j’adore les défis. Innover, c’est ce que j’aimerais qu’on dise de mes histoires, qu’importe qu’il s’agisse d’un sujet déjà traité !

- Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire du yaoi ?
Lorsque j’écris, ma principale ambition n’est pas d’en mettre plein la vue ou de faire dans le réchauffé. Ce que je souhaite par-dessus tout, c’est créer quelque chose de nouveau, apporter une variante à un sujet donné, afin de véritablement sentir que ce que j’ai fait n’est pas une simple envie de se déchainer sur son clavier, égoïstement et sans intérêt. Le yaoi est pour moi un territoire inconnu et en pleine expansion qui me fait rêver et me donne envie de faire découvrir aux autres les chemins auxquels ils auraient pu ne pas songer ! L’apparition des romances yaoi est encore récente en comparaison des romances « hétéro » et les possibilités sont infinies. Les idées foisonnent, partent en tout sens, et il y a tant à faire : approfondir ce qui a déjà été fait, fouiller encore, jouer avec les préjugés, critiquer sans en avoir l’air… quoi de mieux pour une folle furieuse dans mon genre ?

- Quelles attentes avez-vous pour l’avenir du yaoi ?
J’attends beaucoup du yaoi. Je vois ce genre comme un nouveau-né de bientôt 30 ans (oui oui, c’est un bon gros bébé) qui a encore beaucoup à faire pour être reconnu par tous, et sortir de cette catégorie de « genre minoritaire ». Je pense également que ce n’est qu’en faisant évoluer ce genre dans le bon sens, que celui-ci verra son nombre de lecteurs s’accroitre et prendre une réelle ampleur. Je défie quiconque, même le plus homophobe qui soit, de lire une merveille yaoiste, et de dire qu’il n’a pas envie d’en relire. Alors quels sont les points à changer ?
- il faut d’abord que les écrits yaoistes ne soient plus limités à une scène de sexe enrobée dans quelques lignes de guimauve empressées, qui donne envie de fuir au premier venu ;
- il faut cesser de faire dans la mièvrerie rebutante, comprendre que deux hommes ne sont pas des substituts de femmes larmoyantes qui pleurent au premier bobo. Si un homme est défini comme le badboy surpuissant, celui que rien n’arrête et qui écrase tout à chacun, je trouve risible de lui faire verser de chaudes larmes l’instant suivant !
- il faut créer une réelle profondeur, autant dans les personnages que dans les scénarios, avoir des scènes explicites peut-être (ce n’est pas moi qui vais m’y opposer ^_^) mais que ce soit fait intelligemment…

- Quel serait votre rêve d’écrivain ?
Je n’ai pas de « rêve » à proprement dit. Je ne suis pas non plus « écrivain ». J’aime simplement me faire plaisir et faire plaisir, et sentir que j’évolue (parfois malgré moi) dans un sens comme dans l’autre. Constamment évoluer, et savoir que c’est dans le bon sens, voilà mon attente principale !

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.