L'Éternelle Gamine

L’Éternelle Gamine
Auteur actuellement inactif

 

Informations générales :
- Où la trouver :
Site : http://www.fictionpress.com/u/593722/Leternelle_gamine
- Genre : Réaliste, dramatique, romantique.
- Âge requis pour la lecture : À partir de 13 ans.
- Illustrations : Au début oui. Suite à la perte de données dont les images, l’auteur a abandonné par manque de temps, mais envisage de recommencer.
- Publicité : Aucune.
- Mises à jour : Régulières, environ un chapitre par semaine.
- Orthographe : Très bonne.
- En un mot, comment qualifieriez-vous vos écrits ?
Déstabilisants, introspectifs, romantiques.



Les Histoires :
 

- En cours : Jardin de givre, Autres histoires non yaoi.

En savoir un peu plus sur vous :

 

- Depuis combien de temps écrivez-vous ?
Depuis toute petite, quand j’inventais des univers imaginaires avec une amie et que je les retranscrivais sur papier pour ne pas en perdre une miette. J’ai commencé à écrire pour mettre une rallonge à mon imagination, pour lui donner la possibilité de s’étendre davantage.

- Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire du yaoi ?
J’ai découvert les mangas vers 13 ans et j’ai dévoré tous les Naruto. Je connaissais un peu les fanfictions, mais je n’en avais jamais lues. Je suis tombée sur du SasuNaru dès mes premières recherches. Intriguée, j’ai commencé à en lire et je suis tombée sous le charme. Au fil des années, j’ai complètement délaissé les mangas et les fanfictions, mais j’ai continué à écrire des histoires avec des relations homosexuelles. Je ne sais trop pourquoi. Il y a évidemment cette notion de l’interdit qui est très attirante, mais il y a aussi le fait d’échapper à cette romance niaise et trop commune que l’on retrouve dans les comédies romantiques américaines.

- Quelles attentes avez-vous pour l’avenir du yaoi ?
Ce qui me dérange, c’est peut-être justement que le yaoi soit un genre à part entière. Ça m’a un peu déroutée de voir, chez un libraire populaire, une catégorie littérature gay. Quelque part, mes attentes pour l’avenir du genre seraient peut-être justement qu’il se confonde avec le reste. Que les romans présentant des personnages homosexuels ne soient pas mis à l’écart.

- Quel serait votre rêve d’écrivain ?
Sensibiliser et faire réfléchir. Je n’aspire pas à écrire un classique de la langue française. Écrire sur Internet pour quelques lecteurs fait mon bonheur. Il y a certains sujets qui me tiennent beaucoup à cœur, comme la santé mentale. Si je pouvais en conscientiser quelques-uns, je serais ravie. Mieux encore, si mes écrits pouvaient aider quelqu’un, quelque part, à accomplir un travail d’introspection, je serais comblée.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.