Kailyn Mei

Kailyn Mei
Auteur également référencé en Auteur autopublié : Kailyn Mei
Auteur également référencé en Auteur pro : Kailyn Mei

 

Informations générales :
- Yaoi et/ou Yuri ? Yaoi.
- Support : Romans.

Blog : http://kailynmei.jimdo.com/
Twitter : https://twitter.com/KailynMei
Site : http://kailynmei.blogspot.fr/
Facebook : https://www.facebook.com/Kailyn-Mei-814940118586295/?fref=ts
Mail : kailynmei@gmail.com
- Genre : Fantastique, horreur, SF ; bref, les genres dits de « l’imaginaire » ou de la SFFFH.
- Âge requis pour la lecture : 16 ans, voire plus selon les cas.
- Illustrations : Non.
- Publicité : Non.
- Mises à jour : Régulière, tous les vendredis ou week ends sauf avis contraire.
- Orthographe : Bonne, voire très bonne ; je fais des études pour être professeur de Français, mes erreurs sont donc surtout causées par l’inattention !
- En un mot, comment qualifieriez-vous vos écrits ?

J’aime inclure des thématiques LGBTQ dans mes écrits sans pour autant me limiter à une case précise. Comme je ne me focalise pas forcément sur la romance d’un couple et comme il n’y a pas forcément d’érotisme ou le respect de certains codes du genre de la romance, j’ai parfois du mal à définir mes écrits comme yaoi – M/M (ou yuri – F/F), un peu par peur que les lecteurs s’attendent à ce que ce soit l’élément central.



Les Histoires :
 

Kailyn mei umbrae

Umbrae Proles 1 : l’héritier du loup


- Lien : Ici.
- Genre de l’histoire : historique, fantastique, romance MM
- Résumé de l’histoire : Bien qu’ayant perdu sa famille très jeune avant d’être adopté par une meute de loup-garous, Cassian n’a jamais pu oublier ses racines, et les derniers jours de l’année ravivent d’autant plus son envie de vivre parmi les humains. Mais comment s’intégrer dans une société moyenâgeuse en proie aux superstitions et à la peur du Diable quand on est soi-même un être surnaturel ?
- Écriture : premier jet achevé et en ligne sur Wattpad (31 chapitres), en cours de correction de fond et de forme
- Nombre de tomes : 2, le second aura pour titre « Le maître des morts »

- Autres informations : cette histoire se déroule dans le même univers qu’Union mortelle, mais au 14e siècle.
 

Couv kailyn mei fiancees crepuscule

Les fiancées du Crépuscule


- Lien : Ici.
- Genre de l’histoire : Historique, horreur (gothique), romance (un peu…).
- Résumé de l’histoire : Milieu du dix-neuvième...
Lorsque Joseph de Brunémont s'apprête à accueillir un nouvel enfant dans sa famille, il ne s'attend pas un seul instant à perdre sa femme au cours de la délivrance, et encore moins à ce que le nouveau-né ne soit pas du tout ce qu'il espérait... Après avoir hésité à abandonner l'hermaphrodite, il décide de le garder. Alfred sera élevé comme un garçon et éduqué pour devenir prêtre, comme son oncle. Le plan aurait pu se dérouler au mieux si, à l'adolescence, Alfred ne voyait pas son lourd secret révélé lorsqu'il tombe amoureux d'un ami de la famille ! Le scandale éclate. Et comme si cela ne suffisait pas pour son malheur, il est accablé de visions surnaturelles auxquelles il ne parvient pas à donner sens.
- Écriture : 1 prologue, 15 chapitres.
- Parution : En cours, parution aléatoire en fonction de mon emploi du temps.

 

Couv kaylin roi trefonds

Le roi des tréfonds


- Lien : https://www.wattpad.com/story/31949988-le-roi-des-tr%C3%A9fonds-r%C3%A9%C3%A9criture-en-cours
- Genre de l’histoire : Horreur, romance.
- Autres informations : Ce texte est aussi disponible à la vente. MAIS l’histoire complète sera remise en ligne sur Wattpad. La suite et clôture du récit, La princesse aux milles illusions, sera proposée début 2016 sur Wattpad. Même si le titre mentionne une femme, la part de « yaoi » sera toujours importante.
- Résumé de l’histoire : Julien, étudiant gay en rupture avec sa famille, n'a plus un sou en poche. Alors, quand il a l'opportunité de devenir le gardien d'une minuscule île bretonne, il ne s'interroge même pas sur les raisons du généreux salaire. Après tout, surveiller un endroit désert durant l'hiver ne doit pas être compliqué ?
Sur place, il se rend pourtant compte que sa tâche ne sera pas facile entre le mauvais temps, la solitude et l'inquiétant menhir dressé au centre de l'île. Si les habitants du village lui font bon accueil, les légendes locales rapportées par Ivona, la gérante du bistro, ne tardent pas à lui peser. Ses nuits sont hantées par la vision d'un château englouti peuplé de monstres difformes, dirigés par une créature cruelle surnommée le roi des tréfonds. Julien devient-il fou ou les abysses entourant l'île stérile d'Enez-Yen cachent-ils vraiment des démons maléfiques ? Et qui est donc le mystérieux Aymeric, qui apparaît du jour au lendemain, et dont il tombe immédiatement amoureux ?
- Écriture & Parution : Terminées - Ce texte est à la fois disponible en lecture gratuite sur Wattpad, ainsi qu'en ebook à 2.99 € sur Kindle et Xinxii, et en format papier auprès de l'auteur (14.99 €).

En savoir un peu plus sur vous :

 

- Depuis combien de temps écrivez-vous ?
Depuis que j’ai 13 ou 14 ans, avec d’énormes périodes de creux. J’ai commencé à publier des fanfictions sur Viewfinder et d’autres mangas sous le pseudo Roshieru ou Roshieru Chan (je crois même avoir été la première française à faire des fanfictions sur Viewfinder !), ainsi que quelques fictions sur Fictionpress avec le même pseudo. En 2008, je suis devenue bénévole aux Editions du Petit Caveau (je le suis toujours en tant que membre du comité de lecture, créatrice d’ebooks, etc.). J’ai aussi publié une nouvelle dans le recueil La rentrée aux éditions Muffins (sous mon vrai nom). Parallèlement, j’ai commencé à publier dans la presse manga (Manga 10000 images et Coyote Mag) en tant que « spécialiste » du boy’s love et, parfois, du yuri. Mais, à cause de mon master de japonais, mes projets de publication chez Les éditions Muffins ne se sont pas concrétisés. J’ai repris sérieusement l’écriture depuis deux ou trois ans, et j’ai publié en 2015 mon premier roman aux éditions du Petit Caveau.

- Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire du yaoi ?
Buffy, parce que même s’il s’agissait d’une relation entre deux femmes (Willow et Tara), ça m’a sensibilisé aux thématiques LGBT, et Anne Rice, avec sa saga vampirique, que j’ai dû découvrir vers 16 ans. Ensuite, ayant entendu parler du genre, j’ai écumé le web pour lire les rares scantrads de manga yaoi que l’on pouvait trouver à l’époque et j’ai découvert des sites comme l’Ecurie des shets. Le premier manga que j’ai lu devait être Love Mode. J’ai eu une phase où tous les personnages de mes histoires devaient être des hommes gays, puis je me suis rendue compte que la variété est bien plus stimulante, donc, désormais, je ne cherche plus à me limiter à des cases et j’invente des personnages variés. Dont des hommes gays… ;) Mon slogan serait que l’amour a de multiples facettes et que nous sommes avant tout des êtres humains, quel que soit notre genre ou nos préférences.

- Quelles attentes avez-vous pour l’avenir du yaoi ?
Que le genre continue à se développer, mais pas seulement dans le secteur de la romance. Je lis aussi de la romance et j’ai un grand respect pour ceux qui sont capables d’en écrire en suivant les codes, mais j’aimerais encore plus de romans SFFFH, historiques, policiers, réalistes ayant, certes, une part de yaoi, mais où la romance n’est pas forcément le point central au détriment du reste de l’intrigue (attention, je ne dis pas que les romances n’ont aucune intrigue, bien au contraire, mais que ça fait mal pour un auteur de voir son roman dénigré si jamais il n’a pas mis assez d’amour ou d’érotisme OU qu’on lui demande quand les héros vont coucher ensemble alors que, à la base, la romance n’était pas son but premier). J’aimerais aussi que les lecteurs ne rejettent pas un livre parce que le héros est homosexuel (ou bi, ou trans) ou, inversement, qu’ils n’achètent pas un livre juste à cause de la sexualité du héros, mais avant tout pour son intrigue.
Conséquence de ce point, j’aimerais aussi que le yaoi, mais aussi les histoires à thématiques LGBTQ, ne soient plus cloisonnées à quelques éditeurs spécialisés et soient publiées partout sans que cela n’étonne personne ! :) En tant que lectrice, je peux m’identifier à n’importe qui.

- Quel serait votre rêve d’écrivain ?
Vivre de l’écriture, comme tout le monde. Mais comme c’est un rêve quasiment inaccessible, je vais me contenter de progresser dans l’écriture, d’être à l’écoute des remarques de mes lecteurs et de rendre mes textes accessibles à un maximum de lecteurs. Pour le moment, je propose mes écrits auto-publiés à la fois sur Wattpad et sur les plateformes de vente. Les gens ont le choix de lire gratuitement et/ou d’acheter.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.